0 Flares 0 Flares ×

La montagne de Seorak fut ainsi nommée à cause de la neige qui la recouvrait et qui ne semblait jamais vouloir fondre, gardant les cimes dans un état de blancheur permanant. En Novembre 1965, le district de la montagne de Seorak fût désigné comme zone de préservation d’un monument naturel. Puis, en Décembre 1973, elle obtint le statut de parc protégé et enfin, en Août 1982, elle fut classée par l’UNESCO comme zone de préservation de la biosphère.

Le parc s’étend sur les quatre régions de Sokcho, Inje, Goseong et Yangyang. Son pic le plus haut, Daecheongbong, culmine à 1708 mètres d’altitude et la zone est répartie en plusieurs secteurs. La rivière de Bukcheon s’écoule dans le parc jusque dans la vallée du Baekdamcheon, lieu de rencontre de tous les cours d’eau. Sur place vous découvrirez le temple de Baekdamsa, célèbre pour ses paysages magnifiques. En amont se trouvent les vallées de Gayadong et Suryeomdong, et si vous suivez cette dernière vous arriverez à la cascade de Waryong. Nous vous recommandons fortement d’aller profiter de la vue depuis le pic Daecheongbong. De là vous pourrez contempler toute la magnificence de la chaîne montagneuse et observer de spectaculaires levers de soleil. Haute de ses 88 mètres, la cascade de Daeseung au Nord de Jangsudae est le plus beau site de toute la partie Sud du parc. Et si vous vous aventurez au Sud de la vallée de Yongdaeri vous pourrez entre autre découvrir la source des douze fées, les chutes d’Oktang et de Yongtang, ainsi que de nombreux autres trésors.

 

seorak-008 seorak-007 seorak-006 seorak-005 seorak-004 seorak-003 seorak-002 seorak001

 

0 Flares Facebook 0 Twitter 0 0 Flares ×