0 Flares 0 Flares ×

Les arts martiaux coréens se sont développés au fil des siècles. Ils se sont apparusà l’époque des 3 Royaumes comprenant Koguryo , Paekchae et le royaume Silla. Cependant, à cause de la destruction des archives sur les anciennes techniques des arts martiaux coréens lors de l’occupation japonaise, il est difficile d’en retracer l’histoire exacte.
Les traces les plus anciennes remontent à 576 lorsque le roi Chin Hung pour unifier les 3 royaumes, initia la création du Hwarang ou « Jeunesse Fleurie ». Une élite de jeunes coréens formés pour exceller dans le domaine militaire, artistique et intellectuel. De cette formation de soldats d’élite naquit le premier art martial coréen le Subak.

Le Taekwondo

C’est l’art martial coréen le plus connu au monde. Le Tae kwon Do signifie l’art de la voie du pied et du point. En Corée, le Tae Kwon Do est plus qu’un sport, c’est une attitude, un mode de vie.
Le Taekwondo est basé comme son ancêtre le Subak, sur l’utilisation des jambes. L’ensemble des principes de défense et d’attaque est basé sur les combats imaginaires appelés pumsae ou kata en japonais afin de pouvoir le pratiquer seul ou avec un partenaire. Cette forme de pratique s’apparente plus à une forme de chorégraphie artistique qu’au combat. L’autre particularité du Taekwondo est la casse de brique ou de planche de bois. Cette discipline est très impressionnante et très spectaculaires. On peut constater la force et l’impact des coûts que peut donner un combattant. D’ailleurs, l’ armé coréenne enseigne cet art. Aujourd’hui, le rêve de tout pratiquant est de venir faire un stage au temple du taekwondo le KUKKIWON. Alors si c’est aussi votre rêve, n’hésitez pas à nous contacter !

0 Flares Facebook 0 Twitter 0 0 Flares ×